Culture, S'initier, Spirituel

20 mars 2019 : Ostara, la célébration de l’équinoxe du Printemps

20-mars-2018-ostara-la-celebration-de-lequinoxe-du-printemps

Ce mardi 20 mars 2019, nous célébrons l’équinoxe de Printemps, où la durée du jour est égale à celle de la nuit. Habituellement le Printemps tombe un 21 mars, il correspond au moment exact ou le plan de l’Équateur et celui de la trajectoire de la Terre coïncident, lorsque l’inclinaison de l’axe de la Terre en direction du Soleil est nulle.

Cette année, l’équinoxe est avancé d’une journée parce que l’orbite la Terre n’est pas toujours identique mais aussi parce la Terre ne met pas exactement 365 jours pour tourner autour du soleil, mais en réalité 365,2422 jours. Cette année, comme en 2017 et en 2018, et comme pour les prochaines années à venir et ce jusqu’en 2092, l’équinoxe de Printemps a lieu le 20 mars !

Ostara, déesse du Printemps

La célébration de l’équinoxe du Printemps a toujours été l’objet de festivités et de croyances au fil des années. Particulièrement les Wiccans et l’ensemble des membres de courants paganistes. Ce jour-là toutes leurs prières et leur attention sont tournées vers Ostara, déesse du Printemps, évoquant le retour du soleil et la fertilité de la Terre.

Des rituels pour célébrer la vie renouvelée  

Dans la pure tradition Wiccane, c’est le jour idéal pour se rendre dans les champs afin de cueillir des fleurs sauvages. Cette promenade dans la nature doit symboliser une vraie communion avec la terre. Toute préparation avec des plantes, comme les plats à bases de fleurs ou de graines est également préconisée au cours de la journée.

Chaque année, des centaines de personnes se réunissent ainsi à Stonehenge, en Angleterre, où se situent le célèbre monument mégalithique, afin de chanter, jouer de la musique et consommer des boissons naturelles à base de plantes pour purifier le corps.

C’est l’époque des commencements, le temps d’agir, de semer des incantations pour récolter des gains, de s’occuper des jardins rituels. – La Wicca, Scott Cunningham

Au cours de cette journée qui symbolise le retour du soleil, de la vie et des commencements, il est ainsi d’usage de peindre des oeufs de couleurs vives, symbole évident de la naissance. Les lapins sont également très souvent représentés au cours de cette journée afin d’évoquer le renouvellement de la fertilité de la terre. Cela fait terriblement penser à notre Pâques chrétienne direz-vous. Certains évoquent en effet la paternité de ces symboles à cette célébration. Mais restons nuancés, la décoration des oeufs remonterait à plus loins encore, à plus de 60 000 ans en Afrique, et notez que les Égyptiens ou les Perses s’offraient déjà des oeufs en l’honneur du Printemps. Quant aux lapins, une histoire datant de 1682, voit légende naître en allemagne  

Ailleurs, dans le monde 

Ce 20 mars est également une fête importante pour de nombreuses communautés et des pays dans le monde. Il coïncide également avec Norouz : le nouvel an perse (littéralement le “nouveau jour” ou “nouvelle lumière”). Au Mexique, sur le site du Chichén Itza : l’ombre projetée par le soleil sur la pyramide de Kukulcan, une divinité appelée le Serpent à Plumes est un véritable spectacle ! Lors de chaque équinoxe, l’ombre donne l’impression que le serpent monte ou descend des escaliers.

0 Commenter
Partager

Les Mystiques